le ciel et la cerise

20 octobre 2018

Potées automnales

Les matins brumeux et les températures qui doucement descendent, enfin ai-je envie de dire, redonnent un peu de vivacité au jardin. Celui-ci est beaucoup plus fleuri au printemps et en automne, l'été rien ne résiste aux brulures du soleil chez nous !

Direction ma pépinière préférée pour faire l'emplette de sapinettes, pensées, cyclamens et autres bruyères pour fleurir mon jardinet. Parmi tous les tapis de fleurs je ne sais lesquelles choisir, je prends un pot, le repose en prends deux autres, puis trois, puis quatre, je marie les couleurs pour composer mes potées, un peu de vert, pour tempérer toutes les nuances de bleu, jaune et bordeaux des pensées et violettes cornues. Bref nous arrivons à la maison avec l'impression d'avoir d'évaliser le fleuriste du coin ! Ce sont des escapades quelque peu ruineuses, mais oh combien positives pour le moral. Une de mes compositions trone en bannière de mon humble site.

fleurs oct 2018

 

Le feijoa dans la haie a troqué ses fleurs contre de drôle de petits fruits verts. Je ne connaissais pas cet arbuste qui s'appelle également goyavier du Brésil. Nous l'avons planté pour son joli feuillage persistant. Ses fruits sont paraît-il légèrement acidulés et ont un arôme rappelant l'ananas. Alors attendons ...

feijoa

Voilà mon univers a repris quelques couleurs, avec la pluie même la pelouse a reverdi ! Avec une pensée émue pour les habitants de l'Aude.

Passez un bon dimanche ! 

Posté par lecieletlacerise à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


14 octobre 2018

Le Périgord noir

Les photos de nos balades sont enfin classées, je vous en soumets quelques unes. Toute la difficulté réside à ne garder que les meilleurs clichés, pas si simple, chaque image reflète une facette de nos découvertes.

Première visite sur le site de La Roque Saint Christophe, le plus grand site troglodyte d'Europe, situé dans la vallée de la Vézère. Cet escarpement calcaire d'un km a été habité il y a 55000 ans et il le fut encore au moyen âge, sous forme de véritables villages. La reconstitution des vestiges est saisissante.

Troglodyte 1

Troglodyte 2

 Puis nous avons opté pour le gouffre de Padirac. Que dire si ce n'est que l'endroit doit être absolument visité. La nature réserve des merveilles juste sous nos pieds. Je passe rapidement sur plus de 300 marches à descendre et à remonter le gouffre se mérite ! à 103 m de profondeur coule une rivière de 40 km, notre parcours en barque ne s'est fait que sur quelques kms.

Padirac 1

Padirac 2

Nous avons rejoint Les Eyzies pour l'incontournable visite du musée international de la préhistoire, sans oublier de faire une photo de l'homme du cro magnon, même si celle-ci paraît quelque peu galvaudée.

_MG_2042

Les Eyzies

Le meilleur moment du séjour, une mini croisière en gabare sur la Dordogne, une meveille ! Un paysage rocheux et boisé planté de châteaux moyenâgeux qui montent la garde. Un dilemme pendant cette promenade, le désir de profiter de l'instant présent et l'envie permanente de photographier les lieux  pour quelques futures peintures.

gabare

Pas besoin d'aller très loin pour voir de belles choses ! 

Douce nuit à tous les visiteurs.

 

Posté par lecieletlacerise à 00:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 octobre 2018

Sainte-Nathalène

Tout d'abord de grands projets d'escapade à l'étranger, qui se sont soldés par un saut de puce de 200 km en Périgord noir, et oui à nouveau (quand on aime ...) La magie d'internet puis du GPS nous ont mené tout droit au bout du monde en maison d'hôtes à Sainte-Nathalène (8 km de Sarlat). 

Vous quittez une départementale, vous cheminez trois kms sur un chemin vicinal et là tout à coup un panneau vous indique un chemin de terre, que vous empruntez quelque peu dubitatif quand apparaît une grande maison dans son écrin de verdure. Vous êtes arrivés 

Le Moulin Pointu 2

Je vous donne les coordonnées de ce lieu magnifique où le temps n'a plus d'emprise : www.moulinpointu.com

Le Moulin Pointu 3

Au petit matin, le silence vous surprend, le chant des oiseaux, le toc toc du pivert prennent doucement de l'empleur. Balade dans la rosée du matin à travers ce jardin extraordinaire (Charles Trenet aurait été séduit). 

Le Moulin Pointu 5

Les chambres sont simples et confortables et les hôtes très chaleureux. Cuisine rafinée avec les légumes du jardin et les produits régionaux. Que dire de ces derniers si ce n'est qu'ils sont savoureux et du terroir, allez un petit cocorico, on mange qu'en même bien chez nous ! 

La maîtresse de maison nous a volontiers donné quelques unes de ses recettes (à refaire absolument) !

Le Moulin Pointu 4

Le Moulin Pointu

Un séjour remarquable, pour oublier le stress du citadin.

De retour et happé par mille choses à faire, je dois trier les photos de nos nombreuses visites  qui feront l'objet d'un prochain billet. S'il n'y avait pas autant de belles choses à voir dans la région, nous aurions volontiers paraissé près de l'étang avec un bon bouquin.

Douce soirée aux visiteurs.

 

Posté par lecieletlacerise à 18:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

16 septembre 2018

Lectures estivales

Cet été caniculaire n'a pas permis beaucoup de sorties sportives. Quand je dis sportives, il ne s'agit point de prouesses musculaires, loin de là, mais des après-midi à randonner. Hé oui pour moi c'est déjà du sport ! Alors direction la chaise longue dans un petit coin ombragé pour savourer quelques bons bouquins.

IMG_3199

La tresse de Laetitia Colombani

Trois vies de femme de culture différente, animées par une même détermination pour vaincre leur condition familiale et les coups du sort. Une volonté à toute épreuve, leur permettra de prendre leur destin en main.

Une belle leçon de vie qui nous rappelle que rien n'est tracé d'avance.

A lire.

IMG_3203

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie de Virginie Grimaldi

Les lectures dont je vous parle sont celles que j'ai aimées, (j'ai tendance à oublier les romans qui ne m'ont  pas vraiment emballé). Je dois vous dire que j'ai dévoré ce livre. Ce fut le top de l'été, parmi les romans emportés au fond de ma valise, au point de délaisser les parties de cartes du soir avec mes chers petits. L'horrible grand mère a prétexté, à plusieurs reprises, quelques coups de fatigue après dîner pour reprendre cette histoire palpitante. Entre saga familiale et roman intimiste, où humour et émotion se côtoient en permanence.

Une merveille ! Avec l'envie d'aller déposer un joli commentaire sur le site de l'auteure.

A lire évidemment toute affaire cessante.

Douce soirée à vous qui passez par là

Posté par lecieletlacerise à 18:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 septembre 2018

L'Aude

Cours séjour au bord de la méditerranée pour fuir un peu la chaleur ambiante et retrouver nos petits. Tout le monde était au rendez-vous, la chaleur aussi !

N'étant pas très adepte de la plage, nous avons visité le village de Peyriac-de-mer le long de l'étang de Bages et de Sigean. Très belle nature sauvage et peu touristique (une aubaine). Arrêt goûter au bord de la berge, un cours instant nous n'entendions que le vent et les battements d'ailes des flamants, qui d'ailleurs n'étaient pas vraiment rose !

flamants

De retour dans le massif de la Clape, tout un petit monde s'agite (enfin roule au pas) sur les routes environnantes. Les vignerons perchés sur leur drôle de tracteur défilent avec leur remorque remplie de raisin qui deviendra le divin nectar des Corbières, fierté de la région. 

Donc nous en avons profité pour visiter une des plus belles propriétés viticole du massif, Le Château le Bouis. Cinq femmes vigneronnes ont fait la renommée du domaine et de ses vignes qui s'étendent jusqu'à la mer. Très belle découverte, les installations anciennes et contemporaines se fondent à merveille. Je suis toujours un peu surprise qu'un tel paysage rocailleux et sec puisse abriter de telle pépite.

cave Le Bouis

cave Le Bouis - 2

Vigne et cactus

_MG_1644

Quelques végétaux font de la résistance dans cette sècheresse ambiante.

Bonne journée à tous

 

Posté par lecieletlacerise à 12:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


23 août 2018

Lyon et ses alentours

Quelques jours passés en agréable compagnie chez nos amis lyonnais. Première visite tout à fait surprenante dans le village d'Hauterives (Drôme), au Palais idéal du facteur Ferdinand Cheval.

Ce modeste facteur se mit en tête en 1879 de construire un palais de ses mains à l'emplacement de son potager avec les pierres qu'il amassa tout au long de ses tournées. Il y consacra 33 ans de sa vie. Ce palais extraordinaire fut l'objet de nombreux hommages entre autres : A. Malraux, A. Breton, P. Picasso.

"Le soir à la nuit close quand le genre humain repose, je travaille à mon palais. De mes peines nul ne saura jamais"

Ces quelques vers écrits par cet homme symbolisent son courage et sa tenacité.

Palais F

Palais F

Une petite halte pour admirer la vue sur le Rhône magestueux qui file en lacet vers la méditerranée

IMG_3195

Jolie balade également dans le massif du Pilat pour atteindre Sainte Croix en Jarez (Loire), petit village qui abrite un monastère fondé en 1280. Cette Chartreuse, retirée du monde est plantée dans un jardin bucolique où foisonnent légumes en tout genre et simples médicinales. Une merveille !

La Chartreuse

Promenade dans la ville de Lyon pour y admirer l'imposante basilique Notre Dame de Fourvière qui veille sur la ville.

_MG_0995

et puis les innombrables charmes de cette cité, petites rues piétonnes, jolis portails, le fleuve scintillant et les incontournables traboules

Lyon

Encore merci à nos guides et leur connaissance du terrain qui nous font découvrir leur petit coin de France. Ils se reconnaîtront ...

Pour regagner notre base toulousaine, nous nous devions de faire un détour par Millau pour en admirer le viaduc. Cet ouvrage imposant et contemporain se fond parfaitement dans le paysage aveyronnais.

IMG_1058

Douce nuit à vous qui passez par là.

 

 

Posté par lecieletlacerise à 22:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

16 août 2018

Virginie Grimaldi

Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi

Une bouffée d'air frais ce roman ! Il se lit d'une traite, on partage le voyage initiatique de cette famille que la vie n'a pas vraiment épargnée. Evidemment il y a une part d'utopie, mais après tout pourquoi ne pas croire en cette belle histoire pleine d'humour où l'essentiel est dit et les vraies valeurs remises à leur place.

A lire absolument !

IMG_0478

Tous les romans de Virginie Grimaldi sont des petites perles.

Bonne lecture.

Posté par lecieletlacerise à 16:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 août 2018

Pochons cerises

C'était pour la fête des mères ! Mais qu'importe, ma grande fille m'a apporté hier ces trois jolis pochons qui lui ont demandé beaucoup de travail, sachant le peu d'expérience qu'elle a en matière de couture. Le véritable cadeau étant, plus que l'objet lui-même, le temps passé à peaufiner ces charmantes petites choses pour sa maman. En plus ces adorables pochons sont réversibles ! 

Pochons cerises

Le détail suprême, l'imprimé du tissu (oserai-je dire la cerise sur le gâteau !). L'un d'entre eux sera du plus bel effet dans une prochaine bannière.

Bonne soirée à tous 

Posté par lecieletlacerise à 16:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 août 2018

Relooking

Puisque l'été se passe à l'intérieur, canicule oblige, je me suis mis à l'ouvrage et j'ai peint mon vieux meuble téléphone, afin de lui donner un peu de peps ! Vous vous souvenez ces meubles sur lesquels trônaient le téléphone à cadran et juste en dessous le bottin du département, bon vous peut-être pas mais ma génération oui. Voilà le résultat :

Meuble tél 2

L'affaire fut rondement menée, mais il y eut quelques déboires avec les dernières retouches qui n'en finissaient pas. Malgré la pose de ruban adhésif pour masquer une couleur puis l'autre, une goutte de peinture framboise est tombée sur le blanc puis correction faite, deux, trois gouttes de blanc sur le framboise ! Je me voyais mal partie mais un peu de patience et une touche de dextérité sont venus à bout de l'ouvrage. Je ne suis pas mécontente du résultat.

Dehors il fait 40° cet après-midi, je fais une incursion sous le soleil pour prendre la photo d'une bien jolie rose qui fait de la résistance à la chaleur !

2018-08-06 15

Notre petit rosier dans un coin du jardin, qui depuis un moment végétait, feuilles entièrement grignotées par les limaces, boutons inexistants vient après moultes attentions de renaître de ses cendres. Ses fleurs, rose très pâle, sont petites et odorantes. Il a bénéficié d'un traitement de choc : engrais naturel, savon noir contre les parasites et arrosages copieux. Nous avons dans notre jardin une multitude de limaces, à croire que ces gastéropodes ont adopté notre petit carré vert comme point de ralliement ! 

Douce après-midi à vous .

Posté par lecieletlacerise à 16:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 août 2018

Lectures estivales

Le hasard a voulu que dans la bibiothèque de notre location, je trouve un livre pour le moins singulier. Il a été écrit par le fils ainé de Louis de Funès sur un sujet bien loin des facéties parternelles.

"Médecin malgré moi" de Patrick de Funès. Un livre étonnant, décapant même sur le milieu médical, sur les excès des filières de prévention qui sont de véritables mannes financières dixit l'auteur. Celui-ci met également en exergue les passe-droits alloués aux milieux favorisés. Un regard sans complaisance sur un sujet que ce médecin radiologue connait bien. Malgré certaines vérités, il me semble que le tableau brossé est plus noir que la réalité (enfin j'espère !)

J'ai apprécié l'humour avec lequel le sujet est traité et dédramatisé. Le narrateur a de qui tenir, bon sang ne saurait mentir ....

IMG_3015

 

Katiba de Jean-Christophe Rufin

Nous changeons de registre, il s'agit là d'une exploration de l’univers de l’extrémisme islamique au Sahara, en cherchant à comprendre la logique qui peut conduire à l'islamisme, On y côtoit simultanément une agence de renseignement qui va suivre les activités de l'héroine franco-algérienne, le fonctionnement des services diplomatiques et des services secrets algériens.

J'ai trouvé l'histoire quelque peu compliquée et embrouillée, malgré une écriture comme toujours agréable à lire. Ce roman m'a permis néanmoins de comprendre la complexité des réseaux internationaux extrémistes et la difficulté des différents services de police, renseignements et autres, à tenter de les enrayer.

IMG_3165

Ici (comme ailleurs), il fait une chaleur terrible, pas de promenade possible, on vit confiné à l'intérieur, où la température est supportable, drôle d'été ...

Douce après-midi à tous et merci pour votre visite

 

Posté par lecieletlacerise à 11:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]