Dans le droit fil du billet précédent, je vous montre le sac que j'ai confectionné, afin de gagner du temps lors du rangement de mon petit matériel de peinture à la fin des cours.

Je m'explique, quand retentit le fatidique "rangez vos affaires", je n'ai, comme d'habitude pas vu le temps passé, absorbée que je suis par la rectification vitale d'un trait ou d'une ombre, pour que ma toile ressemble à quelque chose ...

Je me retrouve chaque semaine, gobelet pas vidé, pinceaux pas rincés, chevalet pas rangé et affaires en vrac, pendant que tout le petit monde qui m'entoure, ponctuel (et organisé sans doute ...) se dirige allègrement vers la sortie.

Alors voilà maintenant je n'ai plus qu'à faire glisser mes outils dans mon sac et rejoindre la cohorte des élèves disciplinés.

J'ai utilisé de la toile rose, enduite de mon stock, la doublure est faite dans un reste de drap en coton sur lequel j'ai appliqué de la toile thermocollante pour la tenue.

IMG_4193

IMG_4197L'affaire ne s'est pas faite en claquant des doigts. A chaque utilisation de ma machine à coudre, je suis obligée de potasser le mode d'emploi pour me remémorer les circonvolutions sournoises que doit suivre le fil depuis la bobine jusqu'à l'aiguille, je vous épargne le combat livré à la cannette !

Dimanche ensoleillé chez nous et je l'espère pour vous aussi !