Nous voilà à nouveau au Pays Basque, région que nous avions découvert en mai avec une envie d'y retourner au plus tôt ! Hors saison évidemment. Honte à nous toulousain qui n'avions jamais fait l'effort des trois heures de route qui nous séparent de cette superbe côte. Cette fois ci, nous avons entraîné un couple d'amis dans notre périple, qui ne connaissait pas le Pays Basque ! Impensable.

Nous avons pris nos quartiers au coeur de Biarritz ensoleillé.

20170926_140359

 

mais il faut vous dire, qu'au delà des visites culturelles prévues par un mari féru d'histoire, j'avais envie tout simplement de m'assoir sur un rocher et de rester des heures à regarder et écouter l'océan, majestueux, puissant, intimidant pour moi qui ait malheureusement peur de l'eau (je sais c'est affligeant, mais après moulte essais, je me sens toujours mieux au sec)

Biarritz mer 2

je voue donc une admiration sans borne à ces surfeurs que l'on croise si souvent à Biarritz.

Nous avons pris le chemin de Bayonne sous le soleil et visité la vieille ville typique, peu de touristes, on se serait cru au printemps.

Bayonne rues

 

Bayonne maisons

 

Bayonne mairie

 

 Toutes ces maisons sont typiques mais différentes, leur base est en pierre et l'étage est structuré de pans de bois. A chaque coin de rue l'appareil photo est mobilisé avec des prises plus ou moins réussies, les rues étroites ne laissant pas le recul nécessaire pour des photos bien cadrées. 

La mairie de Bayonne a été construite en 1842, elle se trouve au coeur de la ville au confluent de l'Adour et de la Nive. La vue depuis les quais du fleuve avec les bâtisses blanches surprend par rapport au reste de la ville. 

Bayonne cloître

Visite de la cathédrale Sainte Marie de Bayonne de style gothique attenante au cloître inondé de soleil, une merveille. 

Le lendemain départ pour Hendaye, où nous avons pris le train pour San Sebastian. Une demi-heure plus tard, nous étions en Espagne. 

San Sebastian ville

 

Venant du nord de l'Allemagne, sur les bords de la Baltique (cf billet du 20/09/17), j'ai l'impression de changer de planète. Ici nous sommes proches des 28°, la plage est envahie de touristes ou de locaux et tout ce petit monde bronze et barbote comme en plein été ! Mais point de farniente, nous avons beaucoup de choses à découvrir et nous nous lançons à l'assaut du mont Urgull, dominé par le Sacré Coeur. Les photos ci-dessus ont été prises depuis le sommet, on y voit les deux plages qui entourent San Sebastian. Je vous passe les efforts fournis pour monter un nombre incalculable de marches et de raidillons pour parvenir au faîte de la colline ... Le point de vue se mérite !

San Sebastian

 

Sur la photo de droit la statue de Jésus qui surplombe le mont Urgull.

Bien évidemment, nous avons repris des forces devant un plateau de tapas, le système est traite, on ne sait lesquels choisir, et ne voulant manquer aucune de ces délicieuses saveurs, on a tendance à charger un peu l'assiette, mais les calories avaient été éliminées auparavant, alors ...

 Avant de quitter ce joli coin, une ultime photo de l'océan le soir.

20170928_184539

 Douce nuit à tous