IMG_2017

 

Après "Purge", lecture d'un second roman de Sofi Oksanen "Quand les colombes disparurent".

Très dur, on y retrouve cette même ambiance sombre dans une Estonie en guerre, qui met en exergue tous les travers de la nature humaine, dénonciation, trahison, sous le joug d'un gouvernement totalitaire. Les personnages évoluent dans des situations complexes, on a parfois du mal à saisir qui s'oppose à qui. Il s'agit avant tout pour chacun de sauver sa peau.

J'ai eu un peu de mal à finir ce livre, tout en ayant acquis une meilleure connaissance de l'histoire estonienne.