IMG_0010

La fièvre de l'aube de Péter Gàrdos

Un roman hongrois qui'il faut lire jusqu'au bout pour en apprécier la teneur. J'avoue avoir eu un peu de mal à persévérer dans ma lecture, mais je ne le regrette pas.

C'est l'histoire de deux jeunes êtres rescapés de l'enfer des camps. Malades et affaiblis, leur destin vont se croiser à travers des échanges épistolaires. Ils vont tout doucement essayer de se bâtir un avenir commun.

Ce n'est pas un roman d'aventure encore moins d'actions, on y vit une lente renaissance à la vie et un hymne à l'amour, au delà de ce qu'il était permis d'imaginer.

Cette histoire est vraie, l'auteur est le fils de ce couple et il nous conte une réalité qui dépasse la fiction.

La poésie page 219 est une merveille du genre.

A lire.