Ici la canicule a battu son plein et samedi dernier, les  légumes dans le jardin étaient complètement recroquevillés. L'aspect des salades était plus proche de la serpillière que du bouquet feuillu et croquant ! Depuis à grand renfort d'arrosage, elles ont repris un air quasi normal.

Notre petite parcelle, devant la maison, ne contient pas moins de cinq arbres fruitiers. Restons modeste, ils sont jeunes et de toute petite taille, néanmoins j'ai le plaisir cette année de voir apparaître des fruits sur chacun d'entre eux : les nectarines ; les abricots ; les reines-claudes et les figues. Il y en a qu'une dizaine de chaque mais c'est un bon début.

Fruitiers juillet 2019

Les lauriers roses sont à leur affaire avec cette chaleur, quant à mes impatiens, je les ai photographiées au petit matin, en fin d'après midi, elles sont nettement moins guillerettes.

impatiens et laurier rose

L'heure est à la tenue du jardin et  la recherche d'un peu de fraicheur, par la même occasion associée à la lecture

IMG_3836

J'ai lu ce livre rapidement, il m'a été prêté et recommandé par ma fille. Grand Corps Malade a écrit cette histoire lors de son grave accident. Il nous relate la vie au quotidien d'un centre de rééducation avec les souffrances et les espoirs que cela suppose, les rencontres aussi et parfois le manque d'empathie des professionnels. Il a glissé dans son récit une pointe d'humour et beaucoup d'autodérision. Ce roman est assez bouleversant.

Actuellement mon temps est encore en grande partie consacré à accompagner ma maman dans les tous petits progrès de sa rééducation, nous suivons tout cela au jour le jour.

Une dernière photo de fleurs que je ne connais pas mais que notre ville a eu la bonne idée de planter le long de notre rue.

IMG_20190619_111340

Je vous souhaite une douce nuit d'été